Helsinki Forteresse Suomenlinna
Nordic trip Voyages

Helsinki, la forteresse maritime de Suomenlinna

Je souhaite aujourd’hui vous parler de la forteresse maritime de Suomenlinna. C’est un peu le coup de coeur de mon passage à Helsinki durant notre Nordic trip. Cette forteresse se situe à une quinzaine de minutes en bateau du centre d’Helsinki. En quelques minutes donc, c’est une autre ambiance qui vous attend. Cette forteresse a une longue histoire et on peut facilement y passer une journée complète pour profiter de toutes ses possibilités. Elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1991.

Les grandes villes au bord de mer offrent souvent l’avantage de donner un tout autre visage depuis les eaux. Souvent plus doux et plus calme. Faire un tour en bateau dans ces villes est, à mon avis, absolument indispensable pour totalement en faire le tour. Ainsi ce petit tour dans la baie d’Helsinki est bien agréable. Ajoutons à cela le fait qu’en hiver le ferry passe à travers la glace et le spectacle est complet. Je n’avais jamais vu la mer gelée et encore moins été sur un bateau qui la casse et l’écarte pour s’y frayer un passage. Je vous recommande d’aller à Suomenlinna rien que pour cela si vous y passez en hiver.

Carte Helsinki Suomenlinna

Une fois la foule du bateau dispersée, le calme reprend ses droits, il n’y a plus qu’à se promener. Nous avons décidé de faire le tour des quatre îles de Suomenlinna qui sont rattachées les unes aux autres par des ponts. De nombreux bâtiments de l’ancienne garnison sont maintenant occupés par des Helsinkiens. En se promenant on se rend compte que c’est un petit village qui a sa propre bibliothèque, son église, sa salle de sport avec saunas, sa supérette… Tout y est tranquille. Les couleurs plus ou moins pâles des bâtiments donnent une certaine gaîté que l’on aimerait assurément importer chez nous.

Le gros de la forteresse se trouve tout au sud de ces quatre îles, on peut monter sur les remparts pour y voir des énormes canons. L’architecture est intéressante et de nombreux passages dans les remparts sont accessibles. Les plus courageux iront aux endroits les plus sombres, mais c’est quand même cette vue sur la mer, du haut des remparts qui m’attire le plus ! On peut descendre au bord de la mer qui agite doucement la glace. C’est ici, prudemment, que nous ferons nos premiers pas sur la glace tout en croisant les doigts, secrètement dans nos moufles, pour ne pas la voir céder sous nos pieds.

Nous continuons notre déambulation au bord de l’eau. Nous sommes heureux que le soleil de février soit là pour nous réchauffer par ces -3°C. C’est tellement agréable qu’une petite sieste baignée des rayons du soleil, à l’abri du vent s’impose avant de continuer. Ensuite nous allons voir l’église de Suomenlinna. Elle a été construite en tant qu’église orthodoxe, mais a été convertie en église luthérienne dans les années 1920. De plus, cette église a une particularité. Son clocher abrite n’y plus n’y moins un phare, toujours en activité, utile au trafic maritime. Une fois la nuit tombée, son signal se caractérise par quatre brefs éclats de lumière qui, en alphabet morse, représente un H comme Helsinki.

Pour profiter pleinement de la fin de cette belle journée, nous nous dirigeons vers un petit phare que j’avais repéré un peu plus tôt. Ainsi, tout au nord-ouest du petit archipel se trouve un phare que je trouve vraiment trop mignon. Petit, mais bien accroché sur son rocher il semble robuste tout en montrant quelques signes de fatigue. Nous aurons l’occasion de croiser des phares du même type durant notre séjour dans le nord et pas seulement à Helsinki. Une fois le soleil disparu derrière l’horizon et notre petit phare allumé pour la nuit la fraîcheur de l’air se fait ressentir. Il est temps de rejoindre le ferry qui nous ramène au centre d’Helsinki.

Nous avons passé une journée complète sur Suomenlinna, une demie journée peut suffire si vous avez un programme chargé ou bien si les conditions climatiques ne sont pas idéales. Pour se balader c’est super car tout est ouvert vous pouvez vraiment aller où vous le souhaitez, dans la limite du respect des habitants et quelques endroits qui sont encore des zones militaires. J’ai adoré pouvoir me faufiler comme ça un peu partout.

Histoire de Suomenlinna

En quelques dates :

  • 1748 : La Finlande appartient au Royaume de Suède. Les travaux de construction de la forteresse maritime sont entrepris sous la direction d’Augustin Ehrensvärd, architecte militaire.
  • 1750 : Le roi Frédéric Ier de Suède baptise la forteresse Sveaborg.
  • 1788 : La forteresse sert de base militaire dans la guerre maritime suédoise contre la Russie.
  • 1808 : Guerre de Finlande. La forteresse se rend à l’armée russe et devient la base de la flotte maritime russe pour une période de 110 ans.
  • 1809 : La Finlande devient une région autonome de l’Empire russe.
  • 1855 : Guerre de Crimée. La forteresse est bombardée par la flotte anglo-française. Les dégâts sont importants.
  • 1918 : Guerre civile finlandaise. Un camp de prisonniers de guerre est établi dans la forteresse. La forteresse est rattachée à la région de l’État finlandais et prend le nom de Suomenlinna.
  • 1939 : La Seconde Guerre mondiale éclate. Suomenlinna abrite l’artillerie côtière et une base sous-marine.
  • 1973 : La garnison finlandaise déménage hors des îles de la forteresse. Suomenlinna est placée sous la tutelle du ministère de l’Éducation et de la Culture.
  • 1991 : La forteresse de Suomenlinna est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que monument unique de l’architecture de guerre.

Aujourd’hui Suomenlinna est un quartier à part entière de la capitale où vivent plus de 800 Helsinkiens. D’ailleurs, en vous promenant sur les îles vous croiserez sans aucun doute des petits panneaux signalant une zone résidentielle. En hiver c’est plutôt calme, mais j’imagine qu’en été ces panneaux invitant les visiteurs à respecter les habitants ne sont pas de trop.

Suomenlinna : infos pratiques

S’y rendre : Vous pouvez vous rendre sur les îles de Suomenlinna toute l’année en ferrys qui font partit des transports en commun d’Helsinki. Les billets sont valables 12h et coûtent 5€ par personne. Ils sont vendus aux automates sur le quai d’embarquement. En hiver il y a 1 ferry par heure dans les deux sens et cela peut monter jusqu’à 4 par heure en été.

Y manger : De nombreux restaurants et cafés sont ouverts toute l’année. Ils sont dispersés sur les différentes îles que forme Suomenlinna.

Visites guidées : Des visites guidées sont organisées tous les jours en été en anglais, finnois et suédois. En hiver, les visites sont en anglais et seulement le week-end. Pas de visite guidée en français. Les tarifs sont de 11€ pour les adultes et 4€ pour les enfants.

Musées : Six musées sont ouverts en été, parmi lesquels le musée du jouet, celui des douanes ou le sous-marin Vesikko qui date des années 1930. En hiver seul le musée consacré à la forteresse est ouvert.

Pour toutes informations supplémentaires, le site de Suomenlinna est bien fournit : suomenlinna.fi

Helsinki Arrivée Suomenlinna
Helsinki Couleur Batiment SuomenlinnaHelsinki Bord de mer Mur SuomenlinnaHelsinki Vue SuomenlinaHelsinki Canons SuomenlinnaHelsinki Entrée SuomenlinnaHelsinki Mer gelée SuomenlinnaHelsinki Maisons SuomenlinnaHelsinki Mouette Bois SuomenlinnaHelsinki Fenêtres SuomenlinaHelsinki Phare Passport SuomenlinnaHelsinki Coucher soleil Suomenlinna

0 commentaire on “Helsinki, la forteresse maritime de Suomenlinna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *